Université Front de gauche – Presse et pluralisme

 » Face à la crise de la presse, comment assurer le pluralisme ? « 

Patrick Apel Müller directeur de l’Humanité

Situation de la presse

Dans la presse régionale la pensée unique domine. Le programme du PS concernant les réformes sur la question des médias est très insuffisante. La situation est similaire à celle vécue sous le gouvernement Sarkozy.

Pluralité et pluralisme

On parle de pluralité du contenu de la presse et non de pluralisme. La sémantique employée est un moyen de détourner le véritable problème. La presse actuelle est un vecteur idéologique véhiculant les idées néo-libérales. La presse tend à s’uniformiser, le nombre de quotidiens nationaux et régionaux diminue. Le système de distribution est menacé par la privatisation via le dogme de la rentabilité.

Médias télévisuels

Un français consomme en moyenne 3h28 de TV par jour. La tendance est à l’augmentation constante. L’offre de programme est également en augmentation constante. 70 % des consommateurs français regardent la TV privé. La plus grosse part d’audience de la TV public à l’échelle européenne se réalise en France et en Angleterre.

Denis Sieffert directeur de la rédaction de Politis

Situation de la presse et requêtes

Nous traversons une période d’hégémonie néolibérale depuis 40 ans. Il faut privilégier les aides indirectes comme les dégrèvements fiscaux, c’est un moyen de rendre la situation de la presse plus égalitaire. Il faut trouver le moyen de généraliser la lutte pour le pluralisme. L’indépendance des médias entraîne une amélioration de la qualité de l’information.

Journalisme

Le journalisme est une profession nécessitant une formation où des outils et des règles déontologiques sont transmises. Tout le monde ne peut pas prétendre à être un journaliste, il existe une différence entre information et opinion.

Revendications générales

Création d’états généraux des médias composés de patrons, de représentants de l’Etat et de représentants syndicaux.

Création d’une loi interdisant la concentration financière dans les médias.

Séparation de la presse et de la finance.

Autonomie de la presse vis à vis du capital.

Création d’un pôle public d’impression

Réformes des aides direct et indirect

Abonnement des collèges à la presse écrite et suivi pédagogique et critique avec les élèves.

___________________________________________________________________________________

Publicités

0 Responses to “Université Front de gauche – Presse et pluralisme”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s




Publicités